Photo
Jubilé de la Miséricorde

Du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016
Le 11 avril 2015, soit à la veille du 2e dimanche de Pâques ou de la Divine Miséricorde, le Pape François annonçait un « Jubilé extraordinaire de la Miséricorde ». Ce Jubilé, appelé également « Année Sainte », s’est ouvert à Rome le 8 décembre prochain, à l’occasion de la solennité de l’Immaculée Conception. Cette date marque également le cinquantième anniversaire de la clôture du Concile Vatican II. Le dimanche suivant, soit le 13 décembre, correspondant au troisième dimanche de l’Avent, le pape demande que dans chaque diocèse (Église particulière), notamment dans la cathédrale qui est l’Église-mère pour tous les fidèles, que soit ouverte une Porte de la Miséricorde. Au choix de l’évêque, il peut être également possible qu’elle soit ouverte dans un Sanctuaire où affluent les pèlerins. Ce Jubilé se clôturera le 20 novembre 2016 lors du dimanche du Christ Roi de l'Univers. Le pape souhaite que chaque « Église particulière » vive ce Jubilé comme étant un moment extraordinaire de grâce et de renouveau spirituel.

Devise « Miséricordieux comme le Père ». La miséricorde est l’expression de l’amour de Dieu pour l’humanité.

Mission de l’Église
Le pape rappelle que l’Église a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Évangile, qu’elle doit faire parvenir au cœur et à l’Esprit de tous. L’Épouse du Christ adopte l’attitude du Fils de Dieu qui va à la rencontre de tous, sans exclure personne.

Désir du pape François
Le pape affirme avoir un grand désir : celui que le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Il définit les œuvres de miséricorde corporelles de la façon suivante : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Quant aux œuvres de miséricorde spirituelles, il exprime l’idée de conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Ce qui se vit dans notre diocèse
- Comme première activité, s'est tenue la bénédiction de la Porte de la Miséricorde, le dimanche 13 décembre 2015. Une porte déjà existante et accessible à tout le monde, a été désignée pour l’occasion.
Voir l'événement en photos >   -  Télécharger le texte d'homélie de Mgr Rivest >

- L’ouverture d’une autre Porte de la Miséricorde se fera à l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette,
le Vendredi saint 25 mars, à 19h30.

Pèlerinages
Il est possible pour les Unités pastorales, les paroisses, les communautés religieuses, les associations, les mouvements et les différents groupes de franchir la Porte de la Miséricorde à l’occasion d’un pèlerinage. Celui-ci pourra se vivre conjointement avec le sanctuaire de l’Ermitage du Lac-Bouchette. Pour un meilleur accès, chacun des groupes devra entrer en contact avec le presbytère de la cathédrale. Une plage horaire sera proposée. Vous pouvez réserver et préparer avec nous une activité adaptée à vos besoins. Voici les coordonnées:
Mme Michèle Lavoie, 418-549-3212, poste 221.  michele.lavoie.cath@gmail.com
ACTIVITÉS
Le comité du Jubilé de la Miséricorde ici au diocèse, vous proposera
des activités en cours d’année. Celles-ci pourront se vivre à la cathédrale, au sanctuaire de l’Ermitage Saint-Antoine et dans chacune des paroisses.

EN COURS D’ANNÉE
• Mettre en évidence ce qui se fait en termes d’œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle.
• Donner place au témoignage de personnes œuvrant dans différents organismes faisant œuvre de miséricorde.
• Proposer un ressourcement spirituel en lien avec le thème de la miséricorde.
Dimanche de la Miséricorde divine, le 3 avril : souligner ce dimanche mis en place par saint Jean-Paul II.
• Souligner la fête du Sacré-Cœur, le 3 juin.
• Souligner les fêtes mariales. À l’invitation du pape François, nous pouvons réfléchir sur cet aspect de Marie, considérée comme étant « Marie, Mère de la Miséricorde » (par exemple le mois de Mai, les fêtes patronales liées aux différents vocables de Marie, la solennité de l'Assomption de la Vierge Marie, 15 août).
N.B. : on demande de nous faire connaître vos activités pour ainsi les publier sur cette page du Jubilé. Voici l’adresse courriel pour nous écrire : jean.gagne.cath@gmail.com

À LA CATHÉDRALE
Le dimanche 13 novembre: clôture de la Porte Sainte dans les basiliques de Rome. Pour l'occasion, Ici au diocèse, une messe célébrée par Mgr André Rivest aura lieu à la cathédrale, à 10h. Bienvenue à toute la population.

 

A noter que la Porte de la Miséricorde que l'on retrouve à la chapelle souvenir de l'Ermitage St-Anoine de Lac-Bouchette sera fermée ce même dimanche 13 novembre.

 

 

 

Sens de la Porte de la Miséricorde
Le fait d’avoir une Porte de la Miséricorde dans chaque diocèse est une occasion de permettre aux gens de vivre un pèlerinage qui nous ramène à notre vie qui est elle-même pèlerinage sur cette terre. Un pèlerin est une personne qui s’aventure sur une route débouchant sur un but désiré. Ainsi en est-il de la Porte de la Miséricorde. Elle se veut pour toute personne la franchissant, le signe que la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice. Le fait de la franchir signifie également que nous acceptons de nous laisser embrasser par la miséricorde de Dieu et que nous nous engageons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 




 

 

Bon Jubilé !

Les membres du comité : Jean Gagné, ptre - Claudia Dallaire, apl - Jocelyne Guénard -
Alain Bilodeau, dp, Denis Côté, ptre - Père France Salesse, capucin


Quelques sites à visiter

• La bulle d’indiction du Jubilé  - Le texte publié pour introduire le Jubilé de la miséricorde permet de bien comprendre le sens de cet événement au cœur de la vie de l’Église.
• Site officiel du Jubilé de la Miséricorde
- On y retrouve des nouvelles, la signification du logo, des annonces, des prières, le calendrier des activités, les homélies du pape François, etc.
• Qu’est-ce que la miséricorde?
  - Un article du magazine CROIRE en donne quelques explications.
• L’expérience de la miséricorde selon sœur Faustine
  - Jean-Paul II a beaucoup œuvré à faire connaître l’expérience mystique de sœur Faustine et l’image du Christ miséricordieux qui lui a été « donnée » dans ses visions.